Ce qui va changer

L’A9 « Martigny et environs » sera entièrement remise à neuf, selon les normes de sécurité actuelles. De nouvelles infrastruc­tures vont améliorer la qualité de vie des riverains et la protec­tion de l’environnement.

Nouveau revêtement à faible émission sonore

Chaque jour, les routes supportent des charges considérables. Sur le tronçon « Martigny et environs » de l’A9, le trafic a augmenté de 10% ces trois dernières années. Et selon nos estimations, il va encore pro­gresser de 25% d’ici 2030. Il est donc normal que le bitume s’use. Les deux premières couches du revêtement seront entièrement rem­pla­cées, et la troisième partiellement.

Les matériaux récents font moins de bruit et offrent une meilleure adhérence. Les automobilistes jouiront de davantage de sécurité et de confort.

 nouveau revêtement
Le nouvel enrobé: moins bruyant et plus durable.

Mesure antibruit à Saxon

Dans certains secteurs du village de Saxon, les valeurs limites d’expo­sition au bruit étaient dépassées, car l’ancienne paroi antibruit ne répondait plus aux normes. Il a été décidé de la remplacer par un nouvel ouvrage. La paroi s’étend sur 1’532 mètres et s’élèvera sur une hauteur variant entre 2 et 4,5 mètres. Elle est composée d’éléments préfabriqués en béton de lave, glissés dans des profilés métalliques. Son financement a été pris en charge par la Confédération (écran antibruit principal selon exigences légales) et par la Commune de Saxon avec le Canton (zones d’extension complémentaires).

La paroi anti-bruit a été mise en service en septembre 2017.

 paroi antibruit à Saxon
La nouvelle paroi antibruit à Saxon

Nouveau système d’évacuation des eaux

L’évacuation des eaux de pluie est un enjeu de sécurité majeur sur les autoroutes, car elle est directement liée au risque d’aquaplaning. Invisibles pour les automobilistes, ces infrastructures engendrent des travaux très lourds et très complexes. Le système de récolte des eaux de pluie doit être mis aux normes afin de mieux protéger l’environ­ne­ment. Il prévoit une série de différentes canalisations sous la route, permettant l’écoulement de l’eau dans des fossés sur les bas-côtés de l’A9. Toutes ces infrastructures d’évacuation doivent s’adapter au tracé, à la courbe et à la pente de la chaussée. L’eau qui ne s’élimine pas par infiltration naturelle est dirigée vers des bassins de traitement des eaux.

 système d’évacuation des eaux
Le système réduit les risques d’aquaplaning et protège l’environnement.

Suppression de la végétation au centre

La végétation qui marque la séparation des voies sera supprimée et remplacée par une bordure de béton. Ce dispositif offre une meil­leure résistance aux chocs. Plus étroit, il permet également de mieux gérer le trafic lors de travaux d’entretien. Cette nouvelle norme, imposée partout en Suisse, répond à des impératifs sécuritaires. L’entretien des buissons au cœur du trafic devient trop dangereux pour les ouvriers et pour les utilisateurs de l’autoroute. Grâce à cette mesure, la bande d’arrêt d’urgence sera élargie d’un mètre.

 suppression de la végétation
Plus étroite et plus solide, la séparation en béton offre davantage sécurité.

Glissières plus efficaces et clôtures anti-gibier plus hautes

Les nouvelles glissières présentent une plus grande solidité et une meilleure absorption des chocs. Sur les ponts, elles vont renforcer la protection des points durs ( piles de pont, supports de panneaux, portiques qui enjambent l’autoroute ).

Les clôtures anti-gibier qui longent l’A9 seront également remplacées et rehaussées pour mieux protéger l’axe du passage des animaux: le grillage atteindra une hauteur de 1,60 mètres ( contre 1,20 m actuel­lement ).

 nouvelles glissières
Le nouveau modèle absorbe mieux les chocs.

Nouvelle signalisation dynamique

Trois grands panneaux à messages variables vont être installés sur les voies d’accès à l’échangeur de Martigny. L’affichage des informations sur les accès aux cols du Simplon et du Grand St-Bernard sera directe­ment géré par la Centrale de gestion du trafic de l’OFROU à Emmen, comme pour tous les échangeurs de Suisse. D’autres équipements d’exploitation et de sécurité seront adaptés, comme les panneaux routiers qui signalent l’ouverture des cols, les téléphones de secours et les câbles électriques.

 signalisation dynamique
Portiques de signalisation